Ce qu’il faut voir en un week-end à Shanghai

header-shanghai

Week-end de la fête nationale française. Shanghai et ses 24 millions d’habitants, sur la côte Est de la Chine. Après la mousson, des pics de chaleur sont enregistrés un peu partout dans le pays. Mais nous sommes volontaires et nous partons faire découvrir la mégalopole chinoise, qui fascine le monde par son dynamisme et son ambition, à nos premiers invités de prestige, les parents de mon cher et tendre. C’est parti pour tout ce qu’il faut voir en un week-end à Shanghai.

 

Shanghai, capitale de la modernité

 

La première matinée de ce week-end à Shanghai était réservée au trajet depuis Ningbo avec un chauffeur privé. Un trajet par la route, seule façon de traverser la baie de Hangzhou via le pont de 36 km (!) de long. Après environ 2h30 de route (il faut 2h en train mais +45mn de métro pour rejoindre le centre, niveau timing ça se vaut, niveau portefeuille un peu moins haha), le chauffeur nous a déposés au très original Baolong Home Hotel. Pour situer, on est donc entre les quartiers West Nanjing road et Jing’an. Une courte pause et nous avons entamé le séjour par une balade dans le quartier « West », au milieu des grandes enseignes de joaillerie et centres commerciaux aussi impressionnants les uns que les autres, tant par leur taille que leur niveau de luxe. C’est dans ce quartier que nos invités ont eu droit à leurs premiers dumplings !

 

week-end a shanghai : vue depuis la shanghai tower

 

L’après-midi était placé sous le signe de l’émotion voire du frisson pour certaines (aka moi, et peut-être un peu belle-maman) : après avoir découvert le gigantisme des gratte-ciels de Pudong à leur pied, nous sommes montés au sommet de l’une d’elles. Et pas n’importe laquelle, la Shanghai Tower, la grande torsade. Grande, parce qu’elle culmine à 632 mètres de haut, la coquine ! C’est là que les superlatifs s’enchaînent : gratte-ciel le plus haut de Chine et même d’Asie, il se place au 2ème rang dans le monde, derrière le Burj Khalifa de Dubai. Véritable prouesse de technique et de technologie, il abrite plusieurs espaces verts, des panneaux solaires, les plus hauts restaurant/hôtel/piscine du monde. En toute modestie. Assez parlé démesure, il est clair qu’une fois au sommet, la vue à 360° est vraiment magnifique, et vous en aurez pour votre argent si vous n’êtes pas une victime du vertige…

 

La démesure de Shanghai depuis le Bund

 

week-end a shanghai : bund

 

Puis il fallait quand même observer, que dis-je, contempler cette démesure depuis le point de passage incontournable de Shanghai : le Bund. Malgré la météo chaude et humide, la foule est au rendez-vous, et il faut toujours patienter un peu pour faire une photo acceptable. Et même après plusieurs visites à Shanghai (avec la proximité, Guilhem et moi y allons environ tous les mois), la vue panoramique sur cette skyline reste sublime.

Le soir, on reste dans les premières, avec le premier barbecue coréen pour les beaux-parents, dans le quartier de Jing’an. Une très bonne adresse avec de bons produits (notamment le bœuf, plutôt rare donc assez cher en Chine), par conséquent une addition un peu salée. Et pour la digestion, le retour à l’hôtel s’est fait à pieds, non mais !

 

Shanghai et son Histoire : l’ancienne concession française

 

Le lendemain, une surprise minutieusement préparée attendait nos invités. Une balade à la découverte de l’ancienne concession française de Shanghai. Ses platanes, son fameux quartier Xintiandi, ses petites rues et ses maisons typiques à l’européenne, etc. Jusque-là, rien de bien folichon. Sauf que celle-ci s’est faite en side-car, et là c’est carrément plus sexy ! Nous voilà donc partis pour une heure de visite dans la chaleur shanghaienne. Et on était bien contents de ne pas être à pieds. Un grand merci à l’équipe de Insiders experience pour leur disponibilité et leur gentillesse.

 

week-end a shanghai : side car concession francaise

 

Les temples et le Yu Garden de Shanghai

 

Après le repas, nous avons enchaîné avec la visite du temple du bouddha de jade, l’un des plus célèbres de la ville. Là encore, grosse chaleur, on s’en souviendra. Pour ce qui est du temple en lui-même, je dirais simplement qu’il n’est pas incontournable. Pas vraiment emballée par cet endroit. Peut-être parce que tout est un peu brouillon, les cours sont assez dispersées, il y a des boutiques souvenirs au milieu des pavillons. Par contre, la salle du fameux Grand bouddha en jade blanc est soignée, c’était plutôt agréable.

En fin de journée, nous sommes partis pour une longue virée pédestre, de West au Bund, en passant par People’s square et East Nanjing road, pour admirer les tours de Pudong éclairées. Le spectacle offert de nuit est littéralement magique, on ne s’en lasse pas ! Ce panorama vaut définitivement le détour, sans hésiter, car il n’est en rien comparable à la skyline de Hong Kong par exemple.

 

week-end à shanghai : pudong de nuit

 

Au programme du dernier jour du week-end à Shanghai, la visite du Yu garden. Niché au cœur de la vieille ville chinoise, ce jardin est considéré comme l’un des trois plus beaux de Chine. Il est censé représenter le monde à l’échelle humaine. Les plans d’eau sont les mers et les océans, les rochers sont les montagnes. Tout ceci dans le but de favoriser la méditation. C’est un superbe labyrinthe, avec derrière chaque porte aux formes fantaisistes une nouvelle scène, et des pavillons historiques. Mention spéciale pour le dragon qui ondule au-dessus des murs. Bref, endroit à ne pas manquer.

 

week-end a shanghai : yu garden

 

En fin de journée, retour tranquille à Ningbo en train cette fois, en contournant la baie de Hangzhou. Jusqu’aux prochaines aventures chinoises.

 

Budget du week-end à Shanghai

 

  • Quartier Lujiazui (gratte-ciels de Pudong) : gratuit, mais l’accès aux tours est payant
  • Shanghai tower : 180 yuans/personne, environ 2h d’admiration
  • Promenade sur le Bund : gratuit
  • Ex-concession française en side-car : 800 yuans/side-car pour 1 ou 2 personnes, tour d’1h
  • Temple du bouddha de jade : 30 yuans/personne, environ 1h30-2h de visite
  • Yu garden : 40 yuans/personne, environ 2h-2h30 de visite
  • Hotel : Baolong home hotel, 2 nuits en haute saison, environ 1000 yuans
  • Chauffeur privé Ningbo-Shanghai : environ 1000 yuans (tout dépend de la négociation)
  • Train Shanghai-Ningbo : 145 yuans/personne, environ 2h de trajet
  • Restaurant coréen à Jing’an : compter 800-1000 yuans pour 4 personnes

 

week-end a shanghai : nanjing road

 

En résumé, un week-end plutôt dense mais qui inclut les principales « attractions » de Shanghai, sans vraiment rentrer dans le détail. Pour découvrir davantage la facette moins touristique, il faut pouvoir rester plus longtemps sur place ou revenir fréquemment. Mais ce n’est pas forcément à la portée de tout le monde … En tout cas, nous avons parfaitement rempli notre mission. Et comme le disent si bien les Chinois : « pour voir la Chine historique, il faut aller à Pékin ; pour voir la Chine moderne, il faut venir à Shanghai ». À qui le tour ?

Justine

Justine & Guilhem, deux sudistes expatriés à Ningbo. Entrez dans notre petite bulle chinoise, vous allez voir, c'est dépaysant ! ;) Rendez-vous sur la page "À propos" pour mieux nous connaître...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment

Vous aimez ce blog ? Partagez-le pour qu'il continue à grandir ;)