Visiter Hong Kong en 4 jours

4 jours à Hong Kong

Visiter Hong Kong en 4 jours, oui c’est possible. À la simple évocation du nom de Hong Kong, nombreux sont ceux qui se prennent à rêver.

Vous avez sans doute déjà vu une carte postale de la skyline saisissante de l’île d’Hong Kong, ou bien une vue plongeante sur la baie depuis le Victoria Peak – sinon vous pouvez toujours les apercevoir en fin d’article, dans la vidéo réalisée et montée avec amour par mes petites mains.

Qu’on se le dise, pour nous, passer quelques jours à Hong Kong, c’est toujours un plaisir. Même si l’on sait d’avance que le portefeuille va en prendre un coup.

Le Routard définit Hong Kong comme « Le cœur du monde capitaliste en Asie rassemblé sur quelques hectares de terre ». C’est un concentré de dynamisme et de modernité sur un tout petit territoire, avec la nature verdoyante au bout de la ligne de métro.

What else ? On embarque direct !

Monter au Victoria Peak de Hong Kong

Prendre le tramway depuis la station Central pour rejoindre le Victoria Peak est un passage incontournable pour tout voyageur qui voyage à Hong Kong pour quelques jours.

C’est un tramway à l’ancienne, dont les parois et une partie du toit sont vitrées, qui grimpe pendant quelques minutes la pente bien raide du Peak à travers les mid levels. Une expérience plutôt sympa.

À l’arrivée, après quelques pas, on vous laisse juger de la vue d’ensemble sur la ville juste incroyable, sans pareil jusqu’à présent.

Baie de Hong Kong depuis le Victoria Peak
Vue sur la baie de Hong Kong depuis le Victoria Peak

Une fois là-haut, empruntez le chemin de ceinture aménagé (3,5 km environ), pour profiter du soleil et de la vue à 360° depuis le Peak.

Un petit stop dans le centre commercial de la Peak tower n’est jamais de refus.

Et ensuite, il y a le choix : redescendre en tramway ou dévaler la colline à pied. L’une des routes (Old Peak road) mène directement au jardin zoologique et botanique, avec ses animaux exotiques et ses plantes et fleurs chatoyantes.

Conseil : mieux vaut le faire en descente qu’en montée.

Hong Kong en 4 jours : voir Central district

Pour faire simple, le quartier de Central à Hong Kong, c’est l’équivalent de la Défense à Paris ou de Lujiazui à Shanghai (oui, le quartier avec les gratte-ciels immenses).

Quand on se trouve au pied de ces buildings vitrés qui culminent à des centaines de mètres, c’est vraiment une impression de vie capitaliste super active qui prédomine.

On est entourés de sièges de banques et d’entreprises internationales. Parmi les plus emblématiques du quartier grâce à leur forme spéciale : la tour HSBC et la tour Bank of China.

Et au pied des tours, d’immenses boutiques de luxe se tirent la bourre, à grands coups de panneaux publicitaires géants, de lumières, de vitrines loufoques…

Bref, on en prend plein les yeux à Central !

Central district Hong Kong
Central district à Hong Kong

Embarquez donc pour ce trek urbain assez plaisant au pied des gratte-ciels, malgré la chaleur moite de la ville.

Emerveillez-vous de la verticalité de cet espace, qui grouille d’hommes d’affaires en costard comme de touristes sac à dos ou d’expatriés intégrés – et moins intégrés.

Seul bémol dans ce quartier : une population féminine provenant de l’Asie du Sud-est omniprésente, qui squatte le moindre espace public. Pas dérangeant, mais disons que le brouhaha et la foule ne sont pas agréables non plus.

Les mid levels et Lan Kwai Fong

Au fil des kilomètres, on rejoint l’escalator des mid levels, tout simplement le plus long du monde en extérieur.

Une petite pause pour profiter du paysage qui défile lentement et jeter un œil aux différentes rues, enseignes et restaurants qui jonchent le parcours.

C’est aussi un moyen facile de se rendre compte des strates sociales de la ville.

Vue sur l'escalator des mid levels à Hong Kong
L’escalator des mid levels à Hong Kong

A l’est de Central, on apprécie la vie nocturne très animée du quartier Lan Kwai Fong, l’un des plus populaires de Hong Kong.

Que voir sur la péninsule de Kowloon à Hong Kong ?

Vous ne le savez sans doute pas, mais la péninsule de Kowloon est peut-être plus célèbre que l’île de Hong Kong elle-même. Pourquoi ? Parce qu’on y retrouve :

  • La fameuse promenade avec le panorama majestueux sur la baie. Tous les soirs à 20h, un spectacle son et lumières éclaire les gratte-ciels de Central. Kitsch mais sympa.
  • La clock tower de l’ancienne gare, qui reliait Hong Kong à Canton.
  • L’Avenue of stars, version asiatique du Walk of Fame avec Jackie Chan et Bruce Lee en têtes d’affiche, et où la flamme des JO de Pékin 2008 est installée.
  • Le Peninsula Hotel, chargé d’histoire(s) avec son luxe à l’anglaise du siècle dernier, sa flotte de 14 Rolls Royce et sa liste de célébrités et politiques qui y ont séjourné longue comme le bras.
  • Nathan road, l’artère principale qui marque le début de la jungle urbaine de ce côté de la baie, dont une portion est appelée le « Golden mile » en référence au chiffre d’affaires qui est réalisé chaque jour. On y trouve également la Grande mosquée de Kowloon, ainsi que l’une des entrées du Kowloon park.
Baie de Hong Kong depuis Kowloon
Vue sur la skyline de Hong Kong – et le star ferry qui traverse la baie

Les quartiers Yau Ma Tei et Mong Kok

Le quartier de Yau Ma Tei est connu pour son marché de nuit tout le long de la Temple Street, un grand bazar animé et ponctué de petites échoppes de street food, où l’on déguste les spécialités sur des terrasses improvisées, au milieu des passants.

Marché de nuit à Temple street Hong Kong
Marché de nuit de Temple street

À Mong Kok, la foule ne faiblit pas. C’est d’ailleurs à cet endroit qu’on trouve l’une des densités de population les plus fortes du monde, en h/km². Une fourmilière à taille humaine. Cela grouille dans tous les sens, à tel point que les voitures ne font plus tellement la loi par ici…

Quartier de Mongkok à Hong Kong
Le quartier de Mong Kok et ses panneaux publicitaires qui encombrent les rues

Le quartier est également connu pour ce qu’on appelle « la sneakers street », qui comme son nom l’indique, empile les boutiques dédiées aux chaussures de sport de toutes marques. Le paradis pour les fans de sneakers, donc.

L’île de Lantau, Hong Kong côté nature et calme

Depuis Central district sur l’île de Hong Kong ou bien Kowloon, il est possible de prendre le métro pour rejoindre la nature dense et verdoyante en 1 heure environ – direction Tung Chung.

Dans les rames se mêlent randonneurs, familles (le resort Disneyland est sur le chemin) et autres touristes en quête de calme et d’espaces verts.

Attention, rien à voir avec les collines de Guilin par exemple (voir l’article Guilin en 3 jours : ce qu’il faut voir). Un tout autre paysage s’offre à nous ici.

Grand bouddha sur Lantau island Hong Kong
Grand Bouddha sur l’île de Lantau, vu depuis le monastère de Po Lin

Une fois arrivés, le mieux est de monter au monastère de Po Lin sur le plateau Ngong Ping, où trône le Grand Bouddha. Il paraît que c’est l’un des plus hauts d’Asie – 34 mètres ( ! ).

Pour grimper (ou redescendre), là encore deux possibilités :

  • Emprunter le chemin du « Rescue trail », qui longe le tracé du téléphérique. Une façon de sortir des sentiers battus, d’éviter la foule et d’économiser quelques dollars. Le trek se fait en 2-3h et si vous le prenez dans le sens de la montée, pensez à vous équiper en conséquence. Pour la petite anecdote, on a tenté de le faire au mois de décembre, et on s’est fait avoir par la chaleur écrasante, le manque de ravitaillement (nourriture/boisson) et les vêtements inadaptés. On a donc été contraints de redescendre pour…
  • Prendre le téléphérique qui monte en une dizaine de minutes au sommet du plateau. Sans effort mais un défi pour les victimes du vertige ! En effet, s’il existe des cabines qui sont « justes » vitrées sur les côtés, d’autres ont été spécialement aménagées avec un fond de cristal transparent Swarowski (oui quand même !) pour admirer la traversée de tous les côtés, c’est le cas de le dire.

Hong Kong pratique

Pour terminer, voilà un petit aperçu du Hong Kong pratique, pour aller vivre votre propre expérience de ce que Guilhem et moi considérons très subjectivement comme « notre petit paradis ».

À savoir avant de partir à Hong Kong

  • Exemption de visa pour un séjour de moins de 90 jours. À l’arrivée, on vous délivre un petit papier qu’il faut conserver dans le passeport en cas de contrôle.
  • Penser à amener un adaptateur de prise de type GB
  • Avoir du cash sur soi, même si les CB internationales sont acceptées dans les grands établissements (hôtels ou restaurants)
  • Contexte : Comme Macao, Hong Kong est une RAS (région administrative spéciale) de la Chine. Ancien territoire britannique, on y croise de nombreux vestiges de l’époque coloniale : les voitures roulent à gauche, les panneaux de rue sont en anglais, la Reine figure sur quelques pièces de monnaie, etc. Depuis la rétrocession par la Grande-Bretagne en 1997, Hong Kong est régie par une loi « censée » garantir le maintien de son système économique, judiciaire et social jusqu’en 2047.
  • Météo : quand partir à Hong Kong ? Bonne question. De novembre à mars est la meilleure période. Il ne fait pas trop chaud ni trop humide (15-25°C). D’avril à octobre, évitez si possible : grosse chaleur, forte humidité, période de pluies et typhons… pas l’idéal. Les vents marins sont responsables du changement parfois très rapide de météo à Hong Kong.

Se déplacer à Hong Kong

  • Marche, le mieux pour découvrir une ville en détails et s’imprégner de l’atmosphère locale.
  • Tramway à impériale (2-3HK$ pour le trajet), idéal pour visiter l’île de Hong Kong sans effort – mais pas sans secousses.
  • Bus et métro, la ville est bien quadrillée.
  • Taxi, assez cher – la course commence à 18HK$ – et on ne gagne pas forcément de temps vu la circulation.

Langues

Hong Kong a deux langues officielles : l’anglais et le chinois mandarin. Cependant, la langue la plus parlée est le cantonais.

Monnaie et budget pour un séjour à Hong Kong

La monnaie à Hong Kong est le Hong Kong dollar (HK$ ou HKD). Fin février 2019, 1€ = ~ 9 HK$. Globalement, les prix hongkongais sont semblables à la tranche haute des standards européens.

  • Hébergement : chambre double standard entre 500 et 1000 HK$ (55-115€)
  • Repas : entre 80 et 150 HK$ (9-17€) par personne. Pour un repas plus haut de gamme, compter entre 150 et 300 HK$ (17-34€) par personne
  • Monter au Victoria Peak en tram : 37 HK$ l’aller simple (4,15€) / 52 HK$ l’aller-retour (5,80€)
  • Téléphérique Ngong Ping 360 : aller-retour 235 HK$ en cabine standard ou 315 HK$ pour le fond en cristal (soit 26,50€ ou 35,50€) // aller simple : 160 HK$ ou 215 HK$ (soit 18€ ou 24€)
  • Airport Express pour rejoindre Hong Kong island (115 HK$, soit 13€) ou Kowloon (105 HK$, soit 12€) en 30 minutes environ.

Vidéo : Hong Kong en quelques jours

Visiter Hong Kong en quelques jours

Justine

Justine & Guilhem, deux sudistes expatriés à Ningbo. Entrez dans notre petite bulle chinoise, vous allez voir, c'est dépaysant ! ;) Rendez-vous sur la page "À propos" pour mieux nous connaître...

1 Response

  1. 4 jours, oui à condition de ne pas se perdre à la sortie de la station du Hong Kong express… 😉
    On a joué à « où est Guilhem ? » 4 réponses trouvées.
    Petite musique sympathique et une envie, le téléphérique tout transparent.
    Mention spéciale pour l’escalier impressionniste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment

Vous aimez ce blog ? Partagez-le pour qu'il continue à grandir ;)