Aller chez le coiffeur en Chine : mode d’emploi

aller chez le coiffeur en chine

Avant d’arriver en Chine il y a 4 ans, aller chez le coiffeur n’était pas vraiment notre tâche prioritaire.

Alors, quelques semaines après notre installation, il a bien fallu faire connaissance avec ceux qui allaient galérer avec nos cheveux d’Occidentaux.

C’est Guilhem qui s’est lancé en premier. Moi, je ne ressentais pas une urgence absolue de me faire couper les cheveux… ahem ahem.

Je sais que vous avez mal dormi la nuit dernière, parce que vous vous posiez cette question existentielle : comment se faire couper les cheveux en Chine ? Vous dormirez mieux cette nuit, car je vais tout vous raconter.

Comment aller chez le coiffeur en Chine ?

Déjà, la première mission est de repérer un salon de coiffure. Vu que les petites boutiques se ressemblent à peu près toutes, ce n’est pas une mince affaire.

On a quand même rapidement remarqué que, bizarrement, la plupart des salons de coiffure chinois dans les petits quartiers ont une façade avec des lattes en bois. Sinon, repérez simplement les petits tourniquets lumineux. Pratique.

coiffeur en chine devanture bois
Coiffeur de quartier avec devanture en bois

Sinon, il est facile de trouver des salons dans des centres commerciaux. Et pour les plus courageux ou qui n’attendent pas une coupe très recherchée, il reste toujours le salon de coiffure « comme à la maison », à même la rue.

coiffeur en chine dans la rue
Coiffeur installé dans la rue en Chine

Une fois le salon de vos rêves choisi, deuxième étape, entrer dans le salon. Et là commence un dialogue de sourd-muet assez drôle.

Sans connaître un seul mot de mandarin relatif à la coiffure, le défi consiste à arriver à faire comprendre ce que l’on veut.

Comme vous vous en doutez, un simple mime de ciseaux avec les doigts, accompagné d’un « cut » est assez parlant. Simple et efficace.

Le coiffeur dit OK, c’est parti, on passe au shampooing.

Shampooing + massage = relaxation totale

En Chine, quand on vous dirige vers le shampooing, ce n’est pas sur un fauteuil assis avec la tête penchée en arrière, avec le bac qui vous scie le cou et le torticolis qui se frotte les mains en attendant que vous ayez terminé.

Ici, on s’installe en position allongée, en mode détendu, et on en oublie même la présence du bac. C’est tellement plus naturel et ergonomique comme position quand on y pense.

S’en suit donc le shampooing, le soin et… le massage du crâne. Joie, bonheur. Relaxation absolue.

On passe à la coupe.

coiffeur en chine dans un centre commercial
Coiffeur dans un centre commercial

Comment faire comprendre la coiffure souhaitée ?

Le shampooing avec massage, c’est bien. Une coiffure sympa, c’est mieux.

Alors qu’en est-il de la coiffure en elle-même ?

Guilhem va-t-il se retrouver avec la coiffure militaire de Kim Jong-un ? Le coiffeur va-t-il se sentir pousser des ailes et partir dans un délire capillaire dont lui seul a le secret ?

Non, pas de suspense, tout se passe assez bien généralement.

Le moment de la fameuse question « Alors qu’est-ce qu’on fait aujourd’hui ? » arrive.

On a trouvé la technique. Il suffit de montrer une ou plusieurs photos de la coiffure que l’on souhaite.

Et la plupart du temps, le résultat est au rendez-vous.

Je dis la plupart du temps, parce qu’il a beau montrer à chaque fois la même photo, il ressort à chaque fois avec une coupe différente… Pas trop loin du résultat escompté, mais très approximatif quand même.

Soit c’était trop long sur le dessus, soit trop rasé derrière, soit avec une coupe hip hop à la Mbappé… c’est la surprise à tous les coups !

Je crois qu’on peut facilement affirmer que les coiffeurs chinois ne maitrisent pas tant que ça l’art du dégradé.

Et les coiffures pour femme ?

De mon côté, je ne suis pas souvent allée chez le coiffeur en Chine. Mais les quelques fois où j’ai osé, je n’ai pas été déçue.

La première fois, j’ai fait teindre mes cheveux en rouge/acajou. Ouais, j’aime prendre des risques.

Quelques mois plus tard, j’ai accepté d’être cobaye d’un coiffeur francophone pour l’ouverture d’un nouveau salon à Shanghai, avec une couleur rouge vif à la clé. Histoire de mettre un peu de piquant à nos photos de mariage haha !

couleur de cheveux rouge pour notre mariage

Puis j’ai décidé de couper 20 centimètres pour revenir à un carré long et un balayage « caramel ».

Et entre temps, je suis passée par la case coiffeur, mais lors de mes séjours en France. La triiiiiche.

Donc au global, pas de mauvaises expériences.

Quel est le prix d’une coiffure en Chine ?

Parlons peu, parlons bien. Quel est le prix de toutes ces excentricités ?

Il faut savoir qu’en Chine, le prix dépend de ce que vous voulez faire, bien entendu, mais aussi de la personne qui s’occupe de vous.

Cela va de l’apprenti au super master. Et forcément, plus celui qui s’occupe de vous a de l’expérience, plus c’est cher.

À Ningbo, le prix peut donc aller de 50 RMB (soit 6€) jusqu’à 1000 RMB (soit 125€) ou parfois plus.

Généralement, pour les coiffures hommes :

  • Tarif apprenti junior avec shampooing + coupe standard : 50-70 RMB (6-9€)

Pour les coiffures femmes :

  • Tarif apprenti junior avec shampooing + soin + coupe standard : 80-100 RMB (10-13€)
  • Tarif apprenti senior avec shampoing + soin + coupe + couleur : 200-300 RMB (25-37€)
  • Tarif master avec shampooing + soin + coupe + couleur : 800-1000 RMB (100-125€)

Je n’ai pas eu d’autres expériences de coiffure en Chine.

Je me souviens qu’en France, c’était de l’ordre de 40-50€ pour shampooing + soin + coupe. La dernière fois que je suis allée chez le coiffeur en France, j’avais fait shampooing + soin + coupe + balayage et cela m’avait coûté 100€.

En conclusion, on peut dire qu’aller chez le coiffeur en Chine coûte à peu près pareil qu’en France. À Ningbo, du moins. Je n’ai aucune idée des prix dans les autres villes. Vous pensiez que ce serait plus cher / moins cher / équivalent / la réponse D ? 😊

Justine

Justine & Guilhem, deux sudistes expatriés à Ningbo. Entrez dans notre petite bulle chinoise, vous allez voir, c'est dépaysant ! ;) Rendez-vous sur la page "À propos" pour mieux nous connaître...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment

Vous aimez ce blog ? Partagez-le pour qu'il continue à grandir ;)